Découverte de la galaxie la plus ancienne connue à ce jour

Des chercheurs ont découvert la plus ancienne et la plus lointaine galaxie jamais observée. Elle se serait formée 700 millions d'années après le Big Bang.

Son nom de code est z8_GND_5296. Cette série de lettres et de chiffres désigne la galaxie la plus lointaine jamais observée dans l'Univers. La découverte de cette galaxie est relatée dans un article à paraître cette semaine dans la revue Nature, dont un premier rapport est déjà disponible en anglais. Sa lumière a mis environ 13,1 milliards d'années pour atteindre le télescope spatial Hubble et l'observatoire Keck à Hawaii. Ce qui permet de repousser l'observation de l'univers à 700 millions d'années après la naissance de l'Univers.
 
Les astronomes à l'origine de cette découverte expliquent que cette galaxie est environ un milliard de fois plus massive que le soleil. Elle possède deux caractéristiques inhabituelles qui pourraient expliquer pourquoi elle est plus brillante et donc plus visible que d'autres galaxies. Non seulement elle engendre des étoiles à un rythme très rapide, de l'ordre de 100 fois supérieur à notre galaxie, la Voie lactée. Mais encore elle contient un pourcentage très élevé d'éléments plus lourds que l'hydrogène et l'hélium, créés par fusion nucléaire à l'intérieur des étoiles. 

Lancement du successeur de Hubble en 2018 

Les scientifiques imaginent donc que la galaxie peut contenir les restes provenant de l'explosion de très nombreuses étoiles massives ou alors qu'elle s'est formée dans une région de l'espace qui était parsemée des restes d'une précédente génération d'étoiles. "Il se pourrait que cette galaxie se trouve dans une région surdense (d'hydrogène ionisé), ce qui fait que nous la voyons (...) mais c'est quelque part de la conjecture. Pour ce que nous savons, les autres galaxies ont beaucoup plus de gaz hydrogène à l'intérieur des galaxies elles-mêmes et c'est pourquoi nous ne pouvons les voir", a expliqué Steven Finkelstein, maître-assistant à l'université d'Austin au Texas.

Pour davantage de précisions sur z8_GND_5296, il faudra sans doute attendre la mise en activité du successeur de Hubble, le télescope spatial James Webb, dont le lancement est prévu en 2018.

Source ; http://lci.tf1.fr/science/nouvelles-technologies/decouverte-de-la-galaxi...

Catégorie: 

<< Page Précédente : listing Article paranormal | Retour accueil : tout l'univers du paranormal >>